Mon histoire avec le clown...

Comme Obélix, tombé dans le chaudron, ni plus ni moins...

Mes multiples formations au jeu de clown ont touché en moi  Le bouton "ON"  de ma vie . Et de OFF à ON , le  clown a changé cette vie. De jeune homme fringant, avide de savoir, de pouvoir et de reconnaissance, coupé de ses émotions , absent à lui même et aux autres, j'ai éprouvé ce désir ardent de devenir ce que j'étais depuis toujours : un clown, un homme qui marche le regard dans les étoiles, qui chute cent fois et se relève cent une. Un homme vivant, tiré par son idéal et bousculé par la réalité, et qui entre les deux, reçoit le rire du public comme un don de fraternité.  Ce rire dont j'ai compris qu'il ne disait rien d'autre que "Merci Monsieur, je suis comme vous, pas tout à fait à l'endroit, mais tellement vivant".